Accueil

L'actualit sanitaire en Bourgogne

BTV 4 : un nouveau foyer dans lAin ne modifie pas le zonage actuel Version imprimable Suggrer par mail
crit par Administrator   
04-12-2017

D’après le message de la D.G.Al

A ce jour, 14 foyers de BTV4 ont été confirmés par le LNR : 13 dans le département de la Haute-Savoie (74) et un dans le département de l'Ain (voir carte sur la page des cartes). Le foyer situé dans l'Ain est issu d'un regroupement de cheptels, dont l'un était situé dans une commune du 74 placée par la suite en périmètre interdit. Six autres élevages étaient déjà situés dans l'un des périmètres interdits du 74. Un autre élevage, situé sur la commune d'Archamps à l'ouest du département, est en cours de confirmation par le LNR ; il conduit dès à présent à une extension significative des périmètres interdits.

Pour le département de l'Ain, un périmètre interdit limité à 2 km a été mis en place, s'agissant d'un cas "importé", en lien direct avec le périmètre interdit du 74.

La révision des zones de protection et de surveillance, consécutive à ces nouveaux foyers, ne s'impose pas immédiatement compte tenu du zonage initial large. Elle est suspendue à un avis demandé en urgence à l'ANSES. Une réponse est en principe attendue courant de semaine prochaine.

Par ailleurs, compte tenu de la détection du cas de l'Ain, des investigations complémentaires ont été prescrites  :

- dépistages, dans les périmètres interdits, des élevages situés sur la commune concernée par la présence d'un foyer et les communes avoisinantes ;

- suivi et dépistage des animaux sortis des élevages infectés par BTV4 depuis le 01/04 : 100 élevages destinataires ont été identifiés, dont 38 sont situés dans 18 départements indemnes BTV4 ;

- suivi et dépistage des animaux sortis de l'un des périmètres interdits de la Haute Savoie vers la zone indemne BTV4 depuis le 01/04, en ciblant dans un premier temps ceux sortis depuis le 01/07 (473 élevages destinataires situés dans 54 départements).

Le plan de surveillance initial (45 élevages par département) a produit la quasi-totalité de ses résultats, tous négatifs.

Pour ce qui concerne l'exploitation de l'Allier (liée au premier veau détecté positif) : après un nouvel échange avec l'ANSES, et compte tenu du fait que les 100 veaux prélevés et analysés par PCR (sur les 200 animaux présents dans l'exploitation) l'ont été en réalité 21 (et non pas 15) jours après l'introduction du veau virémique, que ces veaux étaient situés dans la même logette et les logettes attenantes, et que l'établissement est bien fermé et désinsectisé, il a été décidé de lever l'ensemble des mesures, tant dans l'exploitation d'engraissement ayant hébergé le veau que dans le périmètre des 2 km qui avait été mis en place.

Enfin la D.G.Al informe  qu'une mission à Alger mercredi 29 a permis d'obtenir l'accord de principe de reconnaissance de notre zonage réglementaire. Les exportations pourront donc reprendre aux conditions du certificat sanitaire habituel, hors zone réglementée BTV4, après confirmation du CVO algérien promise pour la semaine prochaine.

 
< Prcdent   Suivant >

Articles en lien

Identification






Mot de passe oubli ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Suivez l'info du site

Rechercher sur le site

plaquettes d'information FCO


Des documents de référence

Plaquette d'information sur le rglement europen (2007)

Etude conomique FCO (2007)

Il y a actuellement 9 invits en ligne