Accueil arrow Documentation
Documentation
Questions courantes sur le BTV 4 Version imprimable Suggrer par mail
crit par Administrator   
16-11-2017

Quelles zones réglementées concernent la Bourgogne ?

Au 16 novembre 2017, la Côte d’Or et la Saône et Loire sont en zone de surveillance. La Nièvre et l’Yonne sont en zone indemne.

Puis-je vendre mes animaux à l’élevage, les mettre en pension ou les envoyer vers un centre d’allottement ?

OUI, sous certaines conditions. Les mouvements d'animaux sont autorisés au sein de la même zone, les entrées dans les zones réglementées sont possibles en respectant le principe suivant :  mouvement d’une zone à statut favorable vers une zone à statut moins favorable (Zone Indemne vers Zone de Surveillance vers Zone de Protection). Une fois déchargés dans une zone réglementée moins favorable, les animaux ne peuvent pas retourner en zone plus favorable.

Puis-je récupérer mes animaux en pension ?

Vous pouvez donc récupérer les bovins en pension en zone indemne et les ramener chez vous en zone de surveillance. Par contre, vos bovins en pension en zone de protection peuvent revenir chez vous sous certaines conditions strictes (absence de signes clinique, désinsectisation des moyens de transport avant chargement, dépistage PCR négatif individuel ou par sondage pour les petits ruminants, animaux sous laisser-passer, à l’arrivée désinsectisation immédiate puis dépistage sous 14j par PCR individuel ou par sondage pour les petits ruminants).

Est-ce que je peux acheter un bovin si je suis en zone réglementée ?

OUI. Il faut respecter les mêmes règles que pour la vente. Donc en zone de surveillance l’achat est possible si le bovin provient d’une zone indemne ou sous surveillance.

Est-ce que je peux vendre des bovins en zone indemne ?

NON, pas pour l’instant. Vous devez attendre que des mesures dérogatoires se mettent place (vaccination ou test avant départ), au mieux après le 28 novembre.

Est-ce que je peux faire partir un animal pour l'abattoir ?

OUI. Sous certaines conditions, les animaux destinés directement à l'abattoir pourront transiter entre les différentes zones.

Les exportation sont-elles bloquées ?

NON. Des accords ont été trouvés avec l'Espagne et l'Italie. Des négociations sont en cours avec certains pays tiers.

Les retours d’estives ou d’hivernage sont-ils possibles ?

OUI, sur dérogation et sous certaines conditions si le mouvements se fait vers une zone favorable : désinsectisation des camions, double PCR (une au départ et désinsectisation puis une autre 14 j après l’arrivée) et circulation sous laissez-passer délivré par la DDPP de départ.

Pourquoi certaines exploitations doivent-elles tester leurs bovins ?

Une surveillance virologique sur 20 bovins dans 45 cheptels est mise en place dans chaque département de la zone de surveillance. Les résultats des tests devraient être connus autour du 24 Novembre. Ces test doivent donc être réalisés au plus vite afin d’obtenir une révision du zonage et un allègement des contraintes aux mouvements en cas de situation sanitaire favorable.

La vaccination FCO pour le sérotype 4 est-elle obligatoire ?

OUI en zone de protection et en  périmètre interdit. Tous les élevages bovins, ovins et caprins de ces deux périmètres doivent être vaccinés.Dans ce cas, l'Etat finance le vaccin et l'acte vaccinal par le vétérinaire.

NON en zone de surveillance, plus précisément pas dans l’immédiat.

Quels sont les insecticides autorisés pour traiter les bovins ?

Le ministère de l'agriculture produit une liste des substances autorisées pour la désinsectisation des bovins.
C'est un tableau de type Excel que l'on peut télécharger ici  

 
Les cheptels Bourguignons indemnes d'IBR Version imprimable Suggrer par mail
crit par FRGDS Bourgogne   
04-10-2016


La liste des cheptels qualifiés ''Indemne en IBR'' disponible sur ce site est destinée aux éleveurs et aux négociants souhaitant s’assurer du statut IBR d’un cheptel. Cette liste est actualisée quotidiennement. L’information ''Cheptel indemne en IBR'' ou ''Troupeau indemne en IBR'' est également reportée sur l’ASDA des bovins concernés par cette appellation. Chaque éleveur doit s'assurer avant toute transaction que la mention figurant sur son ASDA correspond bien au statut de son cheptel.

 
Pour compléter ce dispositif, les quatre départements mettent à disposition les formulaires de demande de dérogation au contrôle sérologique à l'introduction pour les bovins issus de cheptels indemnes d'IBR.
Pour toute question ou problème relatif à l'usage de ces listes, vous pouvez vous rapprocher du gestionnaire IBR de votre département. Vous trouverez ses coordonnées en en-tête de la liste des téléchargements.

Précautions et restrictions d'usage.

  • Mise à jour
    Les listes sont mises à jour quotidiennement, du lundi au vendredi. La date de mise à jour est clairement indiquée en en-tête de chaque page des documents .pdf. Une colonne dédiée est renseignée dans les fichiers .txt.
    L'utilisation d'une liste doit se faire au plus proche de sa date de mise à jour.
  •  Restrictions d'usage
    Ces listes ne peuvent servir un autre but que celui décrit en introduction.
    Ces listes sont fournies à titre purement informatif. Elles n'ont aucune valeur juridique dans le cadre d'un litige quelconque.
Seules les indications présentes sur l'ASDA d'un bovin ont un caractère officiel et font foi.
 
Respect de la vie privée
La collecte et le traitement des données personnelles se font en respect de la loi « Informatique et Libertés ». L'éleveur dispose d’un droit d’information, d’accès et de modification aux données le concernant. Il peut à tout moment demander à être retiré de la liste de son département en contactant directement son GDS.
 
 

Description des téléchargements 

  • Liste au format pdf
    Ce format de fichier est destiné à une édition et à une lecture directe.
    Si vous n'arrivez pas à l'ouvrir et à le lire, vous pouvez installer SUMATRA pdf, un lecteur de pdf libre
  • Liste au format txt
    Ce format est destiné au personnes désirant intégrer une liste dans une application métier par exemple.
    C'est un fichier dit plat, avec comme séparateur de champ le point virgule (;)
    Les en-têtes de champs sont dans l'ordre : date de mise à jour;N° EDE;libellé exploitation;canton;cp commune
  • Demande de dérogation au contrôle d'introduction
    Ce document est destiné aux éleveurs qui introduisent dans leur élevage un bovin bénéficiant de l'appellation "cheptel indemne en IBR" , qui respectent les conditions indiquées sur le-dit document et qui souhaitent déroger au contrôle sérologique à l'introduction. Attention, certains départements français n'acceptent pas les demandes de dérogation au contrôle d'introduction.


Téléchargements

 Côte d'Or
Demande de dérogation au contrôle d'introduction (60 KB) 
Votre contact au GDS : Mathilde Drouhin / 03 80 68 67 30
 
Nièvre
Demande de dérogation au contrôle d'introduction (129 KB)
Votre contact au GDS : Rodolphe Morizot / 03 86 90 18 90
 
Saône-et-Loire
 
Yonne  
Demande de dérogation au contrôle d'introduction (116 KB)
Votre contact au GDS : Aline Pescheux / 03 86 94 81 87
 
I.B.R : sortie de la premire note de service pour larrt ministriel Version imprimable Suggrer par mail
crit par Administrator   
07-07-2016

Une première note de service I.B.R est parue le 30 juin 2016 (NS 2016-535 (173 KB)) et précise les mesures applicables dans l’immédiat.

La mesure principale pour les éleveurs est le marquage des bovins positifs par une étiquette autocollante indiquant le statut positif, à apposer sur l’ASDA du bovin concerné avant son départ. Cette mesure sera placée sous la responsabilité de l’éleveur. Cette mesure devra être opérationnelle au 1er octobre 2016.

Une deuxième note complémentaire est annoncée pour le cours de cet été et l’application des autres mesures sera à discuter au sein du Conseil régional d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale (C.R.O.P.S.A.V) qui devra se réunir avant le 1er octobre 2016.

 
I.B.R : un arrt ministriel pour acclrer lradication Version imprimable Suggrer par mail
crit par FRGDS Bourgogne   
21-06-2016
Un arrêté ministériel fixant de nouvelles mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre l’IBR vient d’être publié (cliquez ici pour le télécharger) (187 KB) : il vise à accélérer le processus d’éradication de l’IBR en France. 
  
 Outre la généralisation de la qualification IBR à tous les troupeaux, les principales mesures encouragent indirectement la réforme des animaux connus positifs en renforcent les contraintes dans les élevages non indemnes . C’est pourquoi même si toutes les dispositions pratiques ne sont pas encore définies (note de service en attente), nous souhaitons attirer dès à présent votre attention sur les principales mesures prévues dans cet arrêté : 
  •  Le dépistage annuel de l’IBR est renforcé dans les cheptels détenant un ou plusieurs bovins positifs :
    la prophylaxie reste obligatoire sur les bovins de plus de 2 ans mais est étendue aux bovins de 1 an dans les élevages détenant des positifs
                                                                                                                   
  • Les animaux positifs seront marqués et leur circulation restreinte : 
    Les animaux positifs seront accompagnés d’une ASDA qui sera vraisemblablement de couleur différente ou portera un sigle spécifique 
    Interdiction d’introduire un  bovin positif en élevage ;  les bovins positifs ne pourront circuler qu’à destination d’ateliers d’engraissement dérogataires ou vers un abattoir  Ils devront être séparés des bovins de statut différent durant le transport ou les rassemblements d’animaux, 
  
  • Les contrôles lors des mouvements des bovins non qualifiés indemnes seront renforcés :
    un contrôle moins de 15 jours avant départ réalisé chez le vendeur suivi d’un contrôle entre 15 et 30 jours après l’arrivée chez l’acheteur seront nécessaires pour la circulation des bovins non détenteurs de l’appellation « cheptel indemne en IBR », 



Nous recommandons vivement l'élimination rapide (d'ici l'automne) des bovins positifs aux éleveurs qui le peuvent,
et restons à la disposition des autres pour tout complément d'informations               

           

Des modalités pratiques plus précises seront apportées par une note de service en attente de parution qui sera également publiée sur le site. Leur mise en place en Bourgogne sera discutée avec les acteurs de la filière (vétérinaires, opérateurs,…).


Arrêté ministériel du 31 mai 2016 fixant des mesures de prévention, de surveillance
et de lutte contre la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR) (187 KB)

 
F.C.O : les vaccins autoriss en France Version imprimable Suggrer par mail
crit par FRGDS Bourgogne   
21-03-2016

D’après G.D.S France

Ce tableau compare les principales propriétés des vaccins F.C.O autorisés en France.

Attention certains vaccins ne concernent qu’une seule espèce, d’autres sont utilisables en « one shot » (1 seule injection pour la primovaccination) sur les ovins, mais  ont une durée de protection inférieure à un an.
Liste des vaccins autorisés en France FCO/2016 (84 KB)

Image

 
<< Dbut < Prcdente 1 2 3 4 5 6 7 Suivante > Fin >>

Rsultats 1 - 9 sur 56

Articles en lien

Identification






Mot de passe oubli ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Suivez l'info du site

Rechercher sur le site

plaquettes d'information FCO


Des documents de référence

Plaquette d'information sur le rglement europen (2007)

Etude conomique FCO (2007)

Il y a actuellement 8 invits en ligne