Accueil arrow Actualits Sanitaires
Actualits Sanitaires
Eleveuses, leveurs, valuez votre bioscurit en levage ! Version imprimable Suggrer par mail
crit par FRGDS Bourgogne   
06-04-2018

La biosécurité en élevage est un terme devenu à la mode ces dernières années pour désigner l'ensemble des mesures de précaution ou d'hygiène pour limiter la propagation de maladies infectieuses au sein (et entre) des élevages. Dans les faits, chaque éleveur pratique de la biosécurité au quotidien dans son élevage, de façon plus ou moins intensive et plus ou moins consciente. 

Un projet de recherches européen se propose d'évaluer la perception des éleveurs et leurs pratiques sur ce sujet dans plusieurs pays. Pour cela, un questionnaire a été mis en ligne (voir le lien ci-après) et est destiné aux éleveurs de bovins. Nous vous invitons à le remplir (cela prend en moyenne 16 minutes) pour, d'une part, vous permettre d'évaluer votre perception sur ce sujet, et, d'autre part, alimenter cette étude. Des centaines d'éleveurs d'autres pays ont déjà participé à ce projet et il sera utile que les éleveurs français apportent leur contribution.  Une restitution de cette étude sera diffusée aux GDS d'ici un an. 

Merci par avance de votre participation qui permettra de mieux prendre en compte la réalité de vos pratiques dans les décisions à venir sur ce sujet. En effet la biosécurité est un des leviers de nombreuses dispositions réglementaires à venir, et il est important qu'elles s'appuient sur la réalité du terrain, et non pas sur une vision idéalisée. Votre contribution d'éleveur aidera les décideurs à prendre conscience de cette réalité. 

Cliquez sur ce lien pour participer à l’enquête :  http://limesurvey.aesa-epid.be/index.php/968595?lang=fr
 
Sane et Loire - FCO Infos N5 Version imprimable Suggrer par mail
crit par GDS 71   
29-03-2018

F.C.O : pour tout savoir sur les mesures actuelles

Le G.D.S 71 a édité une note d’information sur la F.C.O et fait le point sur les mesures en vigueur, et notamment la vaccination, que ce soit pour les échanges ou pour protéger son cheptel.

 

Téléchager FCO Infos N°5 (477 KB) 

 
INFO FCO spcial ovin GDS 71 Version imprimable Suggrer par mail
crit par GDS 71   
26-01-2018

Depuis le 1er janvier 2018, la totalité de la France continentale est désormais en zone réglementée pour

les sérotypes 4 et 8 de la FCO. Les mouvements de ruminants peuvent se réaliser librement sur le

territoire national comme pour le BTV8 ; la vaccination contre le BTV 4 devient volontaire.


Cette vaccination volontaire des troupes ovines vis-à-vis du sérotype 4 est fortement recommandée pour

limiter l’incidence clinique de la maladie ! 

 

Toutes les informations dans ce bulletin INFO FCO spécial ovin du GDS 71 (445 KB)

 
FCO Srotype 4 : la France continentale en zone rglemente ! Version imprimable Suggrer par mail
crit par GDS 71   
24-01-2018

L’arrêté ministériel du 28/12/2017 a étendu les zones réglementées pour le sérotype 4 à l’ensemble du territoire continental du fait de l’identification d’animaux infectés par le virus de la FCO de sérotype 4 dans plusieurs départements.

Des précisions nous ont également été apportées sur la gestion des doses de vaccin sérotype 4.

Retrouvez toutes ces information dans le bulletin FCO BTV-4 du GDS 71 (301 KB)

 
BTV 4 : la France continentale sera entirement en zone rglemente au 1er janvier Version imprimable Suggrer par mail
crit par Administrator   
29-12-2017

Communiqué des GDS 71 et 21

Vendredi 29 décembre 2017

C’est avec une grande impatience et soulagement qu’aujourd’hui et au terme de ces 2 mois de blocage, les décisions du CNOPSAV FCO du 21 décembre prennent forme au travers d’un arrêté ministériel modifié en date du 28 décembre 2017 qui permet le passage de l'ensemble du territoire continental en zone réglementée BTV4.

Ainsi comme pour le BTV 8,

- les animaux peuvent circuler librement (sur l’ensemble du territoire national)

- la vaccination BTV4 devient volontaire,

Les éleveurs des 3 zones règlementées sont enfin libérés de leurs contraintes notamment sur les restrictions aux mouvements et le commerce national peut reprendre un cours normal. Par ailleurs, comme depuis le début de la crise, les conditions d’échanges d’animaux vers l’Espagne et l’Italie restent inchangées.

GDS France, les GDS de la Zone Réglementée, les GDS de Saône et Loire et de Côte d’Or notamment se sont mobilisés pour faire évoluer la situation avec l’appui des autres familles professionnelles pour accompagner à l’unanimité la décision de le DGAl d’étendre la zone réglementée à l’ensemble du territoire continental et ce dans les plus courts délais autorisés  par les enjeux d’exportation auxquels nous étions contraints.

Nos propositions faites à la DGAl et GDS France, nos participations aux CNOPSAV ont certainement permis de conforter l’Etat dans sa décision de changement de Stratégie. Ce changement s’explique notamment par la sortie probable du virus en dehors de la zone réglementée actuelle et par les « capacités » de l’Etat à maintenir des mesures drastiques, onéreuses et inacceptables sur le terrain pour tenir cet objectif d’éradication.

Désormais la stratégie de vivre avec le virus BTV 4 est décidée, il conviendra désormais d’utiliser les doses de vaccins BTV 4 disponibles,  prioritairement vers les ovins et les animaux destinés à l’export.

L’enjeu est de pouvoir utiliser à terme un vaccin bivalent qui faciliterait les conditions de vaccinations.

Toutefois cet épisode douloureux nous rappelle que les risques d’introduction de virus FCO exotiques sont élevés et qu’il est urgent et nécessaire de renforcer les contrôles aux mouvements avec les pays à risque. Par ailleurs, la DGAl nous a informés que les discussions sont d’ores et déjà bien engagées à Bruxelles pour déclasser complètement ou au moins certains sérotypes de la fièvre catarrhale ovine, notamment dans le cadre de la nouvelle loi de santé animale.

En attendant une réglementation plus souple au regard des risques cliniques engendrés par cette maladie, nous demandons à l’Etat des mesures concrètes pour un renforcement des contrôles sur les animaux entrant sur notre territoire.

 
BTV 4 : Possibilit de mouvements vers la zone indemne Version imprimable Suggrer par mail
crit par FRGDS Bourgogne   
14-12-2017

La DGAL a annoncé le 13 décembre la possibilité « exceptionnelle » de mouvements de zone de surveillance vers la zone indemne, sous certaines conditions, dont une double PCR :

 

  •         pas de signes cliniques le jour du départ
  •         ET au moins 14 jours après avoir été préalablement désinsectisés et dans les 7 jours qui précèdent le départ, dépistage par PCR avec résultat négatif, à ce stade à la charge de l’éleveur
  •         ET transport direct sans rupture de charge et moyen de transport désinsectisé
  •         ET le nouveau détenteur informe la DDPP de l'arrivée de ces animaux
  •         ET dès leur arrivée en ZI, ils sont immédiatement désinsectisés et confinés dans des bâtiments fermés et protégés contre les vecteurs (instruction technique DGAL/SDSPA/2017-776)
  •         ET le bâtiment de destination a été désinsectisé avant l’arrivée des animaux
  •         ET les animaux sont soumis 14 jours après leur arrivée à une analyse PCR, à ce stade à la charge de l’éleveur

  Ces animaux ne seront pas éligibles aux échanges intra Union Européenne avant un délai de 60 jours à compter de la date du deuxième prélèvement.

 

Suite à cette annonce de la D.G.Al, les GDS tiennent à réaffirmer qu’ils sont aux côtés des éleveurs et qu’ils défendent leurs intérêts.

 A ce titre, à l’occasion du CNOPSAV du 14 décembre, les G.D.S de Bourgogne  demanderont avec l’appui de notre fédération nationale et de nos partenaires :
- Que l’Etat assume tous les coûts (analyses + prélèvements + visites) y compris en sortie de zone de surveillance
- Qu’aucune condition ne soit exigée à l’arrivée
- Un retour au zonage minimal européen si les résultats épidémiologiques sont favorables et selon l’avis des acteurs locaux impliqués

 
FCO : le srotype 3 fait son apparition en Sicile Version imprimable Suggrer par mail
crit par FRGDS Bourgogne   
04-12-2017

Le sérotype 3 était inconnu jusqu'alors du continent européen mais vient d'être signalé à l'OIE par l'italie sur des ovins en Sicile. Ce sérotype avait été identifié en Tunisie en novembre 2016.

Voir la plateforme ESA : https://www.plateforme-esa.fr/article/detection-de-la-fco-serotype-3-en-tunisie-en-novembre-2016 .

 
BTV 4 : un nouveau foyer dans lAin ne modifie pas le zonage actuel Version imprimable Suggrer par mail
crit par Administrator   
04-12-2017

D’après le message de la D.G.Al

A ce jour, 14 foyers de BTV4 ont été confirmés par le LNR : 13 dans le département de la Haute-Savoie (74) et un dans le département de l'Ain (voir carte sur la page des cartes). Le foyer situé dans l'Ain est issu d'un regroupement de cheptels, dont l'un était situé dans une commune du 74 placée par la suite en périmètre interdit. Six autres élevages étaient déjà situés dans l'un des périmètres interdits du 74. Un autre élevage, situé sur la commune d'Archamps à l'ouest du département, est en cours de confirmation par le LNR ; il conduit dès à présent à une extension significative des périmètres interdits.

Lire la suite...
 
BTV 8 : 8 millions de doses disponibles et dlai dacquisition de limmunit raccourci 10 j Version imprimable Suggrer par mail
crit par FRGDS Bourgogne   
04-12-2017

La D.G.Al a édité une instruction relative à la vaccination BTV 8 et mis à jour celle relative à la vaccination BTV 4 

 Le communiqué de la D.G.Al précise que, comme évoqué en CNOPSAV, 1.3 millions de doses de vaccins sont en cours de fabrication, afin de pouvoir mettre en place une vaccination obligatoire dans l'ensemble des zones de protection et de surveillance.

Ces doses devraient être disponibles sous 15 jours.

Lire la suite...
 
BTV 4 : 7 foyers recenss dans le PI, mais la situation reste fige en attendant les rsultats Version imprimable Suggrer par mail
crit par Administrator   
29-11-2017
Le CNOPSAV s’est réuni le 28 novembre pour faire un point de la situation nationale et notamment pour étudier les premiers résultats issus de la surveillance. 7 foyers ont été identifiés dans le périmètre d’interdiction 74, alors qu’aucun foyer n’a été trouvé dans le PI 03. La DGAL attend les résultats définitifs de la surveillance pour se prononcer sur l’évolution des mesures.
Lire la suite...
 
<< Dbut < Prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Rsultats 1 - 14 sur 473

Articles en lien

Identification






Mot de passe oubli ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Suivez l'info du site

Rechercher sur le site

plaquettes d'information FCO


Des documents de référence

Plaquette d'information sur le rglement europen (2007)

Etude conomique FCO (2007)

Il y a actuellement 3 invits en ligne